Show media live
Meilleurs posts

Les Gallois venus en Suisse pour Webb Ellis

July 20, 2015

Lorsque deux touristes tessinois, assis à une terrasse de Fiesch devant une belle assiette valaisanne, voient défiler devant eux une trentaine d’hommes aux muscles saillants, ils demandent autour d’eux de qui il s’agit. Sur la table d’en face, un Genevois de trente-deux ans leur répond qu’ils sont « la grande équipe du Pays-de-Galles, celle qui accueillera la Coupe du Monde en septembre prochain ». Il le sait, car, en tant que président de l’association cantonale genevoise de rugby, il est l’invité de la Welsh Rugby Union pour un souper de remerciement envers la Fédération Suisse de Rugby pour son accueil durant quinze jours.

 

En effet, le XV du poireau a déposé ses valises dans le Haut-Valais afin de démarrer la préparation de « sa » Coupe du Monde. Une préparation qui n’a rien laissé au hasard dans le pays de la précision. Les joueurs étaient divisés en trois groupes. L’un descend à 1250 mètres d’altitude pour s’entraîner et remonte ensuite à l’hôtel grâce au funiculaire, juste au moment où le second groupe arrive au terrain. Et ainsi de suite. « Tout se qui se passe arrive pour une raison », nous confie Luke Broadley, responsable communication et médias de l’équipe. « Les joueurs sont envoyés immédiatement au sommet après l’entraînement pour pouvoir se reposer en altitude. Chaque mouvement est programmé et la chance n’a rien à voir là-dedans. », rajoute-t-il.

 

Cependant, ce n’est pas que de la ponctualité que sont venus chercher les Gallois en Helvétie. « En Suisse, personne ne nous connaît. Même les rares qui nous reconnaissent sont souvent trop respectueux pour nous déranger. Nous ne pouvons pas retrouver cela chez nous. », se réjouissait Shaun Edwards, entraîneur de la défense.

 

Mercredi dernier, le car gallois reprenait la route de l’aéroport. Tout d’abord, un avion pour Cardiff afin que les joueurs puissent décompresser avec leur entourage avant de s’envoler pour Doha, où les joueurs lutteront contre la chaleur durant dix jours. Enfin, avant de rencontrer l’Irlande par deux fois puis l’Italie, les hommes en rouge se retrouveront encore quelques jours au Centre National de l’Excellence WRU. Tout le staff et toute l’équipe comptent ainsi débuter leur Coupe du Monde en pleine forme le 20 septembre prochain face à l’Uruguay. Car l’objectif est là, remporter le trophée Webb Ellis. Pour cela, les Dragons gallois devront se séparer des 19 autres prétendants au titre.

 

Début des hostilités, le 18 septembre dans le grand stade de Twickenham où l’hôte, l’Angleterre, tentera de tirer son épingle du jeu face aux Fidji. Jusqu’au 11 septembre, les équipes joueront les phases de poule. Leur envie, se classer parmi les deux premiers de leur groupe et ainsi accéder aux ¼ de finale. Finalement, il faudra attendre jusqu’au 31 octobre pour voir le sacre du nouveau Champion du Monde.

 

Please reload

Posts récents

GenèvePLO soulève la Coupe de Suisse

June 26, 2016

1/7
Please reload

Posts récents

November 17, 2017

November 13, 2017

Please reload