Meilleurs posts

Suisse XV tient ses nouveaux entraîneurs

La FSR a confirmé dans la journée les rumeurs qui nommaient Olivier Nier et Eric Melville comme les deux nouveaux entraîneurs de l’équipe nationale. Pour les épaulés, Matthieu Guyou, joueur le plus capé de la sélection nationale, retraité à l’international depuis juin dernier, assume désormais le rôle de manager. Le nouveau staff succède à Gil Coquard, Jérôme Mallinjoud et Jean-Marc Pythoud, qui avaient déposé leurs démissions la semaine dernière.

Olivier Nier, à gauche, et Eric Melville, à droite.


Si les deux nouveaux sélectionneurs ne sont pas forcement connus en Helvétie, les noms de Nier et Melville retiennent l’attention chez nos voisins français. En effet, Eric Melville, né Sud-Africain, qui a porté le maillot du RC Toulon six années durant, compte six sélections en équipe de France. Les crampons raccrochés, Melville a d’abord été manager du RC Toulon avant d’entraîner Oyonnax, l’Olympique de Grasse et le Stade Dijonnais. Un CV important, mais qui ne fait pas d’ombre à celui d’Olivier Nier. Ce dernier a été directeur du centre de formation de Grenoble, puis de celui de Brive. Il a ensuite dirigé Rumilly en PRO D2, avant de s’exiler au Japon pour prendre la tête des Toyota Shokki. Baurepaire (Fedérale 1) et Oyonnax (PRO D2) ont ensuite suivi les indications de Nier, avant qu’il ne prenne la tête de la sélection roumaine. Avec la Roumanie, il a remporté les VI Nations B, la qualifiant ainsi pour la Coupe du Monde 2011. À son retour en France, Melville s’est occupé du maintien d’Aix en Provence (PRO D2), puis de la remontée de Massy en PRO D2.


Les deux pointes du rugby français sont des crèmes pour l’équipe nationale masculine. Cependant, leur tâche n’est pas facile. Ils doivent trouver les moyens de préparer l’équipe nationale, néo-promue dans le TOP 18 européen, afin qu’elle se maintienne dans le désormais nommé Rugby Europe Trophy. De plus, Nier et Melville doivent faire vite puisque la prochaine échéance est proche : le 19 novembre, la Suisse affronte le Portugal à Yverdon.




Les impressions du capitaine

Lors de notre entrevue, les premiers mots du capitaine Cyril Lin étaient destinés à l’ancien staff : « Je remercie vraiment les entraîneurs et le reste du staff pour tout le travail. Ils nous ont fait confiance à Matthieu [Guyou] et moi-même. Nous avons pu continuer à fonctionner à notre façon, c’est-à-dire en unissant fortement le groupe. » Une méthode qui a fonctionné puisque sous la direction de Coquard-Mallinjoud l’équipe de Suisse s’est maintenue en Division 2A sur la période 2012-14, avant de s’offrir une promotion sur la saison 2014-16. « Les changements font partie de l’histoire. Il y a des cycles. Il faut savoir les accepter. Nous avions vécu une situation similaire il y a quatre ans, lorsque Phillippe [Filiatre] (entraîneur), Sylvain [Terraz] (entraîneur) et Christophe [Secat] (manager) avaient démissionné, laissant leurs places à Gil [Coquuard] et Jérôme [Mallinjoud]. » explique le Nyonnais. « Aujourd’hui, nous repartons avec de nouveaux entraîneurs, peut-être aussi de nouveaux joueurs. Nous avons créé une histoire il y a quelques années, alors qu’importent les hommes qui arrivent, je sais qu’ils y trouveront leur place et pousseront dans le même sens que nous. Mathieu [Guyou], joueur central de l’équipe jusqu’alors, prend la place de manager, c’est une très bonne chose. Très proche des joueurs, il saura faire le lien entre ces derniers et les sélectionneurs. » Enfin, le troisième ligne nous offre son avis sur les deux nouveaux arrivants : « Olivier Nier et Eric Melville ont chacun un CV qui parle pour eux. Il va falloir qu’on [le groupe] apprenne à se connaître et à se faire confiance mutuellement très vite pour tenir notre premier objectif qui est le maintien. Je suis persuadé qu’ils pourront même nous apporter ce petit plus qui nous aidera à franchir cette nouvelle ascension ! Je crois que c’est loin d’être impossible. »

Cyril Lin, capitaine de la sélection nationale, ici à l'attaque face à la Tchéquie.



Posts récents
Posts récents
Show media live