Show media live
Meilleurs posts

Coach U16 cantonale | Interview

January 11, 2017

Célia Graf, coach cantonale U16 

 

Comment es-tu arrivée au rugby et à Genève ?

Je suis arrivée au rugby après des années de football. Étant une fille, mes parents n'ont jamais voulu que je me mette au rugby. Du coup en 2011, fraîchement revenue de l'armée et majeure, j'ai cherché s'il y avait des clubs Genevois féminins et je suis tombé sur les Wildcats où j'ai effectué mes premiers entraînements et matchs. Dès ma deuxième année je prenais en charge les entraînements de mon équipe pour la partie physique puis je me suis lancée dans la formation J+S de la FSR. J'ai joué une année en France (Fédérale 1) où le niveau et la formation m'ont impressionnés.

J'ai été repérée en formation à Maccolin où l'on m'a proposé de joindre le groupe U16 National. Cela fait maintenant que trois ans que j’y coach.

 

Tu entraînes les U16, était-ce par choix ?

C'est donc effectivement un choix de coacher des U16-18. Je connaissais Pascal Racaud, manager de l'équipe nationale U16-17-18 avec qui je devais prendre les U18 de Plan-les-Ouates. Par manque d'effectif de ceux-ci, le groupe a été élargi aux U16, ce qui me convient parfaitement. À cet âge, les joueurs commencent à changer physiquement et nous sommes donc en constante adaptation par rapport aux exercices proposés. Aussi, ils débutent sur le "grand terrain" comme les seniors, leurs repères sont donc à reprendre. Ils ont déjà un peu de rugby derrière eux mais sont encore prêts à apprendre. De plus avec mon côté hyperactif/ancien militaire se mêle bien avec leur énergie et leur motivation pour travailler comme je le souhaite.

 

 

Comment se sont passés tes débuts à l'ACGR ?                       

C'était un challenge qui m'intéressait aussi de part le fait qu'en tant que coach féminin, je redoutais un peu les réactions des enfants /parents / autres coachs. Mais la mayonnaise à tout de suite pris. Le groupe venant de se former des divers clubs de la région genevoise, la relation de confiance s'est créée rapidement, et les joueurs ont pris le pli. D'après eux, je suis même plus "pointilleuse que les hommes" (je pense qu'en fait ils voulaient dire pénible mais qu'ils n'ont pas osé). Les autres coachs, trouvent que nous crions trop fort au bord du terrain mais sont assez satisfaits de notre manière d'entraîner. Aussi, avec le président de l’ACGR [Gianni Di Martino] de le DTR [directeur technique régional, Simon Berruyer], nous sommes bien entourés. Nos questions trouvent réponses rapidement et nous obtenons ce que l'on souhaite pour l'évolution de nos joueurs (terrains, équipements, stages, initiation à d'autres sports complémentaires i.e. Lutte, crossfit....). Les résultats sur le papier ne sont encore pas équivoques: aucune victoire sur ce début de saison, mais la progression des joueurs est flagrante. Des premiers matchs au score de 40-0 et plus, le dernier se solde par un difficile 22-21. Le repas de fin d'année avec les parents et enfants a fait relevé un grand plaisir de jouer, une équipe soudée et des parents ravis !

 

Quels sont tes objectifs (et ceux de l'ACGR) pour cette année et les années à venir ?

Pour cette année, en terme de technique, il s'agit de continuer à travailler sur le groupe et les techniques de base afin que le mouvement se fluidifie. Nous voulons les familiariser aux notions de joueurs "en avance et en retard" afin qu'ils puissent avoir des repères sur le terrain pour savoir quoi faire en fonction de leur position. L'objectif n'est donc pas à court ou moyen terme, mais plus sur le côté formation pour que d'ici quelques années, ils puissent intégrer un groupe senior et se sentir à l'aise. Nous essayons également de leur donner les clés de la réussite pour pouvoir prétendre, pour ceux qui sont éligibles, à l'accession en équipe nationale. Cette année un joueur U16 et un U17 se sont vus convoqués aux stages. Ce qui tend à tirer les autres vers le haut.

Pour les années à venir, je souhaite continuer avec ce groupe U16 ou U18 car c'est une étape du développement du joueur qui m'intéresse. L'objectif principal restant évidemment la progression des joueurs personnellement et au sein du groupe et surtout leur plaisir. Et puis, s'ils sont heureux alors moi aussi...

Please reload

Posts récents

GenèvePLO soulève la Coupe de Suisse

June 26, 2016

1/7
Please reload

Posts récents

November 17, 2017

November 13, 2017

Please reload